Entreprise

Soutien aux projets de création ou de reprise d'entreprise, conseils aux PME et TPE, démarches qualité...

 

Depuis la création d’EGEE, l’entreprise

a toujours été une des pièces maîtresses de notre activité, incarnant en cela parfaitement la

vocation économique et sociale de notre association.

  • Notre souhait le plus cher est de continuer à être un véritable acteur dans le concert de la création et reprise d’entreprise. C’est ainsi qu’une fois en contact avec les porteurs de projet, nos conseillers aident ces derniers à franchir toutes les étapes de la création d’entreprise et ce, dès le stade de l’« idée » jusqu’à la « création » proprement dite.
  • Lorsque l’entreprise est créée, notre action ne s’arrête pas car le nouvel entrepreneur a la possibilité d’être encore accompagné par nos conseillers durant un temps plus ou moins long.
  • Dans le cadre de cet accompagnement, de ce véritable parrainage, le rôle du conseiller EGEE est d’aider l’entrepreneur à prendre les bonnes décisions techniques et stratégiques conduisant à la réussite et au développement de son entreprise.
  • Le conseiller EGEE a également pour mission de soutenir le nouvel entrepreneur afin de rompre avec « l’isolement du chef d’entreprise », notamment lorsque ce dernier doit décider d’options majeures ou faire face aux difficultés qui peuvent se présenter. Il va l’aider à s’adapter à de nouveaux métiers pour lui : commercial, gestionnaire, acheteur, financier, administratif.
  • Les conseillers EGEE sont également amenés à prodiguer leurs conseils auprès d’entreprises en difficulté, en partenariat notamment avec les Centres d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) et les Groupements de Prévention Agréés (GPA).
  • Toutes les observations et études démontrent que l’accompagnement d’une jeune entreprise est un gage de réussite pour cette dernière.
  • EGEE intervient également, toujours sous forme de conseils, sur des missions plus techniques comme :

♦ aider à l’évaluation des risques professionnels dans le cadre du « Document Unique »,
obligatoire pour toute entreprise et/ou association ayant au moins un salarié ;
♦ aider à l’établissement de « Diagnostics d’Accessibilité des personnes Handicapées » pour
des commerçants et/ou petites communes ;
♦ aider les petites communes à réaliser leur P.C.S. (Plan Communal de Sauvegarde) ;
♦ aider certaines petites entreprises dans leur démarche qualité respectant ainsi les termes
de leurs cahiers des charges vis-à-vis de leurs clients

 

                                             Les principales actions

• Accueil des porteurs de projet
• Aide à la création ou à la reprise d’entreprise

• Accompagnement post-création pour aider
   l’entrepreneur à pérenniser son projet
• Aide aux entreprises en difficulté…

 

                                           Les principaux partenaires

 
• Les chambres consulaires
• Les réseaux Initiative France et France Active
• Les collectivités territoriales
• Les organisations professionnelles
• La Banque de France• Les CIP (Centres d’Information sur la Prévention des difficultés des Entreprises)
• Les GPA (Groupements de Prévention Agréés)
• Pôle Emploi
• Le Réseau Mampreneures
• Pépite
• Les incubateurs
• Les petites entreprises, les associations